« Le lien du sang » Florence de Baudus se souvient du  » jardin de Picpus ».

9782268036038Entre le 14 juin et le 27 juillet 1794, mille trois cent six hommes et femmes furent guillotinés à Paris, place de la Nation.

Leurs corps furent entassés dans deux fosses creusées en hâte au fond du Jardin d’un couvent désaffecté du quartier de Picpus.

Ce jardin est aujourd’hui un cimetière où chaque année, à la mi-juin, les familles des victimes viennent en cérémonie se recueillir devant les fosses. Florence de Baudus est une descendante d’un des guillotinés. Elle s’est lancée dans une grande enquête sur les motifs des condamnations par le Tribunal révolutionnaire.

Cette recherche s’est doublée d’une investigation dans le présent, auprès d’autres descendants des victimes, afin de recueillir des témoignages, des archives…

Car la tradition orale, durant deux cents ans, a gardé vivants les souvenirs de ces journées de terreur.

Ouvrage d’érudition et d’anecdotes, souvent inattendues, Le Lien du sang est un trait d’union entre la grande Histoire et la petite.

http://www.livresenfamille.fr/p2892-florence_de_baudus_le_lien_du_sang.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s