Les restes de Béatrice Cenci victime potentielle de la révolution française

Le pape dépêcha sa police afin d’enquêter sur l’affaire. L’amant de Béatrice fut torturé et mourut sans révéler la vérité mais les trois membres de la famille Cenci furent tout de même arrêtés, reconnus coupables et condamnés à mort.

Le peuple de Rome au courant des raisons de l’assassinat protestèrent contre la décision du tribunal et obtinrent une suspension de l’exécution. Mais le Pape Clément VIII refusa la grâce et le 11 septembre 1599 à l’aube les condamnés furent conduits à l’échafaud sur le pont Saint-Ange.

La mère et la fille furent décapitées. Le jeune frère de 15 ans fut condamné aux galères et ses biens furent confisqués par le pape.

Béatrice Cenci (Rome, 5 février 157711 septembre 1599) fut enterrée dans l’église de San Pietro in Montorio à Rome, sa tête coupée reposant sur un plat d’argent. La tombe fut profanée en 1798 par les soldats de Bonaparte qui fouillaient les sépultures à la recherche d’objets précieux et de plomb pour fondre des balles. La tête de Béatrice disparut à ce moment là et ne fut jamais retrouvée.

http://lesaventuresdeuterpe.blogspot.fr/2012/03/beatrice-cenci-fille-dincestueur.html

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s