A propos des contre-révolutionnaires des « Camps de Jalés » (Banne-07460).

http://leblogdumesnil.unblog.fr/2013/09/06/2013-68-ou-a-loccasion-du-220eme-anniversaire-du-martyre-de-labbe-claude-allier-leur-instigateur-et-leur-ame-on-rappelle-ce-que-furent-les-camps-de-jales/

Sous l’appellation camps de Jalès on désigne une série d’événements qui se sont déroulés immédiatement après la grande peur au début de la période Révolutionnaire, entre août 1790 et juillet 1792 (soit moins de 2 ans) dans le département de l’Ardèche sur le territoire des communes de Banne, Beaulieu et Berrias-et-Casteljau, dans le canton des Vans.

Il ne s’agit pas d’un mouvement isolé, mais de manifestations proches de celles que l’on retrouve dans l’Ain, le Comtat Venaissin, Arles, d’abord dans un contexte fédératif puis évoluant vers une réaction contre-révolutionnaire au fil du temps, souvent à la suite d’affrontements entre catholiques et protestants (Nîmes, Uzès), ou, comme les mouvements des « barbets » des Alpes-Maritimes, la chouannerie et les guerres de Vendée, s’opposant à l’installation des troupes républicaines

https://fr.wikipedia.org/wiki/Camps_de_Jal%C3%A8s

NDLRB . En activant le lien (Wikipedia) ci-dessus, vous retrouverez  les  caractères hyper-textes des liens  auxquels  conduisent  les mots   en  bleu ci-dessus.