Thérése Bouquey guillotinée pour crime d’humanité. Elle avait hébergé les Girondis proscrtts

440px-madame_bouquey
Image provenant  de :
————————————–
/AuschitzkyHTML/fiches/fiche1306.htm
BOUQUEY Thérèse-Marinette Dupeyrat, Dame
Naissance : 1756 à Bordeaux
Union : PAILLET Etienne ( 1753 – 1840 )
Enfants : PAILLET Marie ( 1781 – 1808 )
PAILLET Marguerite ( 1783 – 1831 )
PAILLET Etienne ( 1789 – 1823 )
Note individuelle : Belle-soeur du girondin Guadet, cacha à Saint-Emilion plusieurs chefs du parti girondin et mourut à Bordeaux sur l’échafaud, victime de son courageux dévouement. Son portrait, gravé par Baudran d’après Yvon, se trouve dans l’atlas qui accompagne l’ouvrage de Vatel : « Charlotte Corday et les Girondins », Paris, Plon, 1864-72.
Edouard FERET, « Statistique générale de la Gironde », Bordeaux, 1889.